Home Blog

Quel produit CBD choisir ? Guide d’achat rapide

0
Produits à base de CBD : fleurs, huiles, gummies

Le CBD, ou cannabidiol, est un composé naturel présent dans la plante de cannabis. Il est différent du chanvre. Depuis quelques années, il est de plus en plus populaire en raison de ses nombreuses propriétés bénéfiques pour la santé. Les produits à base de CBD sont disponibles sous différentes formes, notamment les huiles, les gélules, les crèmes et les e-liquides. Lorsque vous choisissez un produit CBD, il est important de considérer plusieurs facteurs. Tels que la concentration de CBD, la méthode d’extraction, la qualité des ingrédients et la réputation du fabricant. Cependant, avec autant de choix sur le marché, il peut être difficile de savoir quel produit CBD choisir. C’est pourquoi nous vous aidons à y voir plus clair dans ce guide.

Pourquoi Choisir le CBD

Le CBD, ou cannabidiol, est un composé naturellement présent dans la plante de cannabis. Contrairement au THC, le CBD n’a pas d’effets psychoactifs et ne provoque pas d’euphorie ou d’altération de l’état mental. C’est pour cette raison que le CBD est de plus en plus populaire comme complément alimentaire pour améliorer la santé et le bien-être.

Avantages du CBD

Le CBD est utilisé pour une variété de raisons, notamment pour soulager la douleur, réduire l’anxiété et la dépression, améliorer le sommeil, et même aider à réduire les symptômes de certaines maladies. Voici quelques-uns des avantages les plus couramment rapportés :

  • Soulagement de la douleur : le cannabidiol peut agir comme un analgésique naturel, soulageant les douleurs chroniques et les inflammations.
  • Amélioration du sommeil : certaines personnes trouvent que ce produit favorise un sommeil plus réparateur et aide à lutter contre les problèmes d’insomnie.
  • Réduction de l’anxiété et de la dépression : le CBD peut aider à réduire les symptômes d’anxiété et de dépression en régulant les niveaux de sérotonine dans le cerveau.
  • Effets neuroprotecteurs : le CBD peut aider à protéger le système nerveux et à prévenir les maladies neurodégénératives telles que la maladie d’Alzheimer et la maladie de Parkinson.

Risques Potentiels du CBD

Bien que le CBD soit considéré comme sûr pour la plupart des gens, il y a quelques risques potentiels à prendre en compte. Les effets secondaires les plus courants sont la somnolence, la fatigue et la sécheresse de la bouche. Dans de rares cas, le CBD peut interagir avec certains médicaments, donc il est important de consulter un professionnel de la santé avant de commencer à prendre du CBD. Enfin, il est important de s’assurer que le CBD que vous achetez est de qualité supérieure et provient d’une source fiable pour éviter les contaminants et les produits de qualité inférieure.

Types de Produits CBD

Il existe une grande variété de produits CBD disponibles sur le marché, chacun ayant ses propres avantages et inconvénients. Voici quelques-uns des types de produits les plus populaires :

Huiles de CBD

L’huile de CBD est l’un des produits les plus courants et les plus populaires sur le marché. Elles sont faciles à utiliser et peuvent être prises de différentes manières, telles que par voie orale ou en ajoutant quelques gouttes à des aliments ou des boissons. Les huiles de CBD sont également disponibles dans une variété de concentrations différentes, ce qui permet aux utilisateurs de choisir la dose qui convient le mieux à leurs besoins.

Consommation huilde de CBD

Capsules de CBD

Les capsules de CBD sont une autre option populaire pour ceux qui cherchent à intégrer le CBD dans leur routine quotidienne. Elles sont faciles à prendre et offrent une dose précise de CBD à chaque utilisation. Ces gellules de CBD sont également pratiques pour les personnes qui sont en déplacement ou qui ont un style de vie occupé.

Gellules de CBD

Crèmes de CBD

Les crèmes à base de CBD sont des produits topiques qui sont appliqués directement sur la peau. Elles sont souvent utilisées pour soulager les douleurs musculaires et articulaires, ainsi que pour traiter les affections cutanées telles que l’eczéma et le psoriasis. Les crèmes de CBD sont également disponibles dans une variété de concentrations différentes, ce qui permet aux utilisateurs de choisir la dose qui convient le mieux à leurs besoins.

Crème à base de CBD

Gommes de CBD : les bonbons

Les gommes de CBD, aussi appelées gummies, sont une option pratique et discrète pour ceux qui cherchent à intégrer le CBD dans leur routine quotidienne. Elles sont faciles à prendre et offrent une dose précise de CBD à chaque utilisation. Les bonbons au CBD sont également pratiques pour les personnes qui sont en déplacement ou qui ont un style de vie occupé.

Bonbons au CBD : les gummies

Les fleurs de CBD

Les fleurs de CBD sont généralement utilisées à fumer ou sous forme de thés/tisanes. Elles sont aussi l’un des choix les plus populaires, notamment chez les personnes souhaitant arrêter le THC.

Comment choisir le bon produit CBD

Lorsqu’il s’agit de choisir le bon produit CBD, il y a plusieurs facteurs à prendre en compte. Voici quelques considérations importantes à garder à l’esprit :

Considérations de dosage

Le dosage est l’un des aspects les plus importants à considérer lors du choix d’un produit CBD. Il est important de choisir un produit qui contient la quantité appropriée de CBD pour répondre à vos besoins. Les dosages peuvent varier considérablement en fonction du produit, de sorte qu’il est nécessaire de lire attentivement l’étiquette avant d’acheter.

Qualité du produit

La qualité du produit est un autre facteur important à considérer lors du choix d’un produit CBD. Il est important de choisir un produit de qualité supérieure pour assurer la sécurité et l’efficacité. Les produits de qualité inférieure peuvent contenir des contaminants dangereux ou ne pas contenir la quantité de CBD annoncée sur l’étiquette.

Votre objectif de santé

Il est également important de considérer vos objectifs de santé lors du choix d’un produit CBD. Si vous cherchez à traiter une condition spécifique, vous devrez peut-être choisir un produit spécifique qui contient des ingrédients supplémentaires pour répondre à vos besoins. Si vous cherchez simplement à profiter des bienfaits du CBD pour la santé générale, un produit plus général pourrait être plus approprié.

En fin de compte, le choix du bon produit CBD dépendra de vos besoins individuels. En gardant ces considérations à l’esprit, vous pouvez prendre une décision éclairée et trouver le produit qui convient le mieux à vos besoins.

Quel est le prix d’un produit à base de CBD ?

Achat produit CBD

La détermination du prix d’un produit à base de CBD dépend de plusieurs facteurs cruciaux. La quantité de CBD contenue dans le produit et la gamme (bas de gamme, moyen de gamme, haut de gamme). La qualité des ingrédients utilisés et l’origine des plantes de cannabis sont aussi autant d’éléments qui peuvent influencer le coût final du produit. Pour ceux qui sont nouveaux dans le monde du CBD, un guide d’achat pourrait être utile pour comprendre les différences de tarifs, notamment entre les huiles ou les fleurs de CBD.


Le prix d’un e-liquide CBD

Le liquide CBD est couramment utilisé par les personnes qui vapotent du CBD. Son prix dépend souvent de la quantité de CBD qu’il contient. Il est important de noter que la consommation d’e-liquide CBD diffère de celle du cannabis traditionne. Car la plupart des e-liquides ne contiennent pas de THC (le composant psychoactif du cannabis). Ainsi, lorsque vous achetez de l’e-liquide, il est essentiel de vérifier la quantité de CBD et de THC pour garantir une consommation en adéquation avec vos besoins.

Le prix des fleurs

Les fleurs de CBD sont très appréciées pour leur méthode de consommation naturelle. Leur prix peut varier considérablement en fonction de plusieurs facteurs. Si les fleurs sont cultivées selon une méthode bio, elles peuvent coûter plus cher en raison des processus de culture plus coûteux et respectueux de l’environnement. De plus, le taux de CBD dans les fleurs influe aussi sur le prix : des fleurs avec un taux de CBD plus élevé peuvent avoir un effet plus prononcé et, par conséquent, coûter plus cher. Il est donc crucial de bien s’informer sur les fleurs de CBD avant de faire un achat, pour s’assurer que le prix correspond bien à la qualité et à l’efficacité escomptées.

Les thés et tisanes au cbd

Avec l’émergence de la popularité du CBD, de nombreuses marques ont commencé à innover en proposant divers produits à base de CBD, dont les thés et tisanes. Ces boissons infusées offrent une manière douce et agréable de consommer du CBD. Elles peuvent être idéales pour ceux qui cherchent une solution naturelle pour améliorer leur sommeil. Certaines tisanes au CBD sont spécialement formulées pour favoriser la détente et préparer l’organisme à une nuit reposante.

La concentration de CBD dans ces thés et tisanes varie selon les produits. Il est donc essentiel de lire les informations sur l’emballage pour connaître la quantité exacte de CBD que vous consommez. Les effets de ces tisanes sont souvent plus subtils que d’autres formes de CBD, ce qui les rend idéales pour les débutants ou ceux qui cherchent une expérience plus douce.

Fait intéressant, certains thés et tisanes au CBD utilisent de l’huile ou de l’extrait de CBD. Mais également des fleurs de CBD entières pour enrichir la saveur et l’efficacité de la boisson. En fin de compte, que vous soyez un habitué du CBD ou que vous souhaitiez l’essayer pour la première fois, les thés et tisanes au CBD offrent une option délicieuse et apaisante pour profiter des bienfaits du CBD.


L’huile de CBD

En France, les huiles de CBD sont parmi les produits les plus populaires pour ceux qui cherchent à intégrer le cannabidiol dans leur quotidien. Ces huiles sont obtenues grâce à des méthodes d’extraction spécifiques, destinées à préserver tous les bénéfices des cannabinoïdes contenus dans la plante de cannabis sans le THC, la molécule psychoactive.

L’une des raisons de la popularité des huiles de CBD est la facilité avec laquelle elles peuvent être dosées et consommées. En fonction de l’effet recherché, l’utilisateur peut ajuster le nombre de gouttes ou la concentration. Pour beaucoup, ces huiles sont une aide précieuse. Que ce soit dans la gestion du stress ou de l’anxiété, apportant un sentiment de calme et de relaxation sans les effets secondaires souvent associés à d’autres médicaments.

Il est essentiel de choisir des huiles de CBD qui utilisent des méthodes d’extraction respectueuses de l’environnement et qui préservent l’intégrité des cannabinoïdes. En France, les normes de production sont strictes, ce qui garantit aux consommateurs des produits de qualité, sûrs et efficaces.

Conclusion

En conclusion, il est important de choisir un produit CBD de qualité pour profiter pleinement de ses bienfaits sur le corps. Les huiles CBD sont les plus populaires et offrent une grande variété de dosages. Il est recommandé de commencer avec un dosage faible et d’augmenter progressivement en fonction des besoins.

Il est également important de choisir un produit CBD issu d’une culture biologique et respectueuse de l’environnement. Les produits CBDSol sont une excellente option pour ceux qui recherchent des produits CBD de haute qualité et abordables.

Enfin, il est important de se méfier des produits contenant du CBD qui ne sont pas réglementés. Les produits à base de chanvre peuvent être confondus avec ceux contenant du CBD, il est donc important de vérifier l’étiquette et de choisir des produits de qualité auprès de fournisseurs fiables. En suivant ces conseils, vous pouvez choisir le produit CBD qui convient le mieux à vos besoins et profiter de tous ses bienfaits pour la santé et le bien-être

Comment arrêter le THC ? Guide complet avec astuces et conseils.

0

Vous souhaitez arrêter le THC mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Découvrez notre guide complet pour arrêter de fumer.

Qu’est ce que le THC ?

Sous son véritable nom delta-9-tétrahydrocannabinol, le THC est un cannabinoïde. Il est l’un des principaux composants psychoactifs du cannabis, aussi appelé chanvre. Des études ont pu démontrer que le THC présent dans le cannabis augmente la substance chimique responsable de la sensation du plaisir dans le cerveau (la dopamine). C’est également pour cette raison que le THC est consommé et qu’il est difficile d’en arrêter la consommation.

Molécule THC vs molécule CBD

Dans quels produits le THC est-il présent ?

Le THC est principalement connu pour être présent dans la plante de cannabis.
Il est important de prendre en considération que la disponibilité et la légalité de ces produits varient considérablement selon les pays et les régions. Selon les règlementations en vigueur, l’utilisation de produits à base de cannabis ou de cannabinoïdes peut être strictement réglementée. Donc il est essentiel de se conformer aux lois locales en matière de santé et de substances contrôlées. En cas de doute, il est toujours préférable de consulter un professionnel de la santé ou un expert local avant d’utiliser tout produit contenant du THC ou du CBD

Voici quelques autres produits dans lesquels on peut trouver du THC, principalement dans les produits à base de cannabis :

  • Marijuana séchée : aussi appelée herbe, fleur de CBD ou weed.
  • Haschisch (Hasch) : il s’agit d’une forme concentrée de cannabis à partir de la résine de la plante.
  • Huile de cannabis : utilisée pour la vaporisation ou dans des préparations d’aliments comestibles comme ingrédient.
  • Cigarettes électroniques ou vapes : certains modèles sont conçus pour vapoter des extraits de cannabis, y compris du THC. Souvent utilisées pour une consommation discrète de THC.
  • Le cannabis médical : dans certains pays, il est légal. Des produits pharmaceutiques contenant du THC sont donc prescrits sous forme de sprays oraux, gouttes, patchs transdermiques ou pilules.
Produit à base de THC

Quels sont les effets du THC sur la santé et le corps ?

Le delta-9-tétrahydrocannabinol (THC), ingrédient du cannabis, a des effets sur le cerveau et le corps. Ressentir ces effets peut varier en fonction de la façon dont vous consommez du cannabis. Donc, si vous le fumez ou l’inhalez, les effets peuvent se faire sentir presque immédiatement. Et si vous consommez du cannabis comme aliment ou boisson, les effets peuvent être plus retardés et durer plus longtemps.

À court terme

Chaque fois que vous consommez du cannabis, il peut :

  • Causer de la confusion, de la somnolence et de l’anxiété
  • Altérer la mémoire, la concentration et les réflexes
  • Endommage l’intelligence (Qi)
  • Augmenter le risque d’accidents entraînants des blessures ou la mort
  • Provoquer des épisodes de paranoïa, hallucinations ou délires (effets psychotiques)
  • Causer de la fatigue
  • Générer de la peur, de l’anxiété et de la panique
  • Des vaisseaux sanguins endommagés à cause de la fumée
  • Diminuer la tension artérielle, ce qui peut causer des étourdissements ou évanouissements
  • Augmenter la fréquence cardiaque, ce qui peut être dangereux si vous souffrez d’une maladie cardiaque
  • Entraîner un risque élevé de crise cardiaque
Stress lié au THC

À court terme

La consommation fréquente et prolongée de cannabis peut avoir des effets durables sur votre santé. Commencer tôt quand vous êtes plus jeune peut causer plus de mal et les effets peuvent ne pas disparaître lorsque vous arrêtez. La consommation continue de cannabis peut :

  • Augmenter le risque de dépendance et de problèmes de santé mentale
    nuire à votre mémoire, votre concentration, votre QI, votre capacité à penser et à prendre des décisions
  • Affecter la santé de vos poumons (consommation par inhalation), ce qui peut provoquer une bronchite, des infections pulmonaires, une toux chronique et une accumulation accrue de mucus dans la gorge
Effet secondaire THC : toux chronique

Les effets du THC sur la santé mentale

Consommer du THC peut, chez certaines personnes, augmenter le risque de contracter une maladie mentale. Notamment la schizophrénie ou la psychose. Mais aussi augmenter le risque de dépression, troubles anxieux et de suicide.
Cela a été observé chez les personnes qui :

  • Consomment depuis un jeune âge
  • Consomment quotidiennement ou quasi quotidiennement
  • On des antécédents personnels ou familiaux de schizophrénie ou psychose

La durée des effets du cannabis

Les effets du cannabis peuvent être ressentis dans les minutes voir secondes suivant l’inhalation de la fumée ou de la vapeur. Ils peuvent durer jusqu’à six heures ou plus selon les personnes.

Effet du cannabis fumé


S’il est consommé dans un aliment ou une boisson, les effets peuvent durer jusqu’à 12 heures ou plus, et commencer à se faire ressentir dans les 30 minutes à deux heures suivant d’ingestion.

À noter qu’une fois des dommages causés (effets à long terme), ceux-ci peuvent malheureusement être irréversibles malgré l’arrêt du THC. Le danger est d’autant plus important chez les personnes ayant commencé à consommer jeune, de façon régulière et sur une longue période.

Le THC est-il dangereux ?

Oui, la consommation de THC est dangereuse. Les effets qui en découlent sont négatifs et les dangers pour la santé (corps et mental) est importante. Aussi, les effets peuvent être irréversibles selon la consommation. Le risque est réel pour la personne qui consomme, mais peut également être dangereux pour les personnes de l’entourage du consommateur.

Aussi, à dose importante, le THC présente des risques plus importants pour les consommateurs. Dont le risque de dépendance. La possibilité d’atterrir à l’hôpital et de ressentir des symptômes de type psychotique, comme des hallucinations ou des délires, est également élevé. Par ailleurs, d’après l’ofdt (Observatoire Français des Drogues et des tendances addictives), le cannabis est la première substance illicite à l’origine des recours aux urgences.

Danger du THC : hôpital

La perception peut aussi être altérée, ce qui peut amener à des comportements dangereux. Par exemple, conduire en ayant consommé est un réel risque non seulement pour le conducteur, mais aussi pour les personnes pouvant croiser son chemin. Les réflexes étant diminués, le risque d’accident est beaucoup plus important.

L’arrêt cannabis : notre guide pour ne plus consommer de THC

Si vous êtes sur cet article, c’est certainement que vous désirez trouver des solutions pour arrêter le THC. Nous savons qu’il est difficile de stopper sa consommation. C’est pourquoi nous mettons à votre disposition les meilleurs conseils et astuces pour arrêter de fumer du thc.

Les symptômes de sevrage

Les symptômes de sevrage lorsque l’on souhaite arrêter le THC sont la raison pour laquelle il est si difficile d’arrêter. Vous devez savoir que si vous prenez la décision d’arrêter le THC, vous pourrez ressentir ses symptômes.
La plupart d’entre-eux apparaissent dans les premières 24 à 72 heures suivant l’arrêt et le maximum des effets est atteint dans la première semaine. La durée des symptômes peut quant à elle être d’une ou deux semaines. Quant aux troubles du sommeil, ils peuvent durer plus de 30 jours.

Symptôme sevrage THC: déprime

Voici une liste des symptômes non-exhaustifs liés au sevrage du cannabis. À noter que ceux-ci dépendent des personnes et de leur mode de consommation. Si vous êtes en sevrage, il est possible que d’autres symptômes non-mentionnés ci-dessous apparaissent. Gardez à l’esprit que même s’ils sont difficiles à vivre, ils restent passagers et ne durent que pendant la phase de sevrage.

  • Irritabilité, colère et agressivité.
  • Agitation
  • Fatigue physique et mentale
  • Nervosité ou anxiété.
  • Insomnie, rêves perturbants
  • Peu d’appétit
  • Trouble de la compréhension
  • Difficultés à s’exprimer, bégaiement, bugs oraux
  • Perte de poids
  • Humeur de tristesse ou dépressive, sensation de se sentir vide
  • Dégradation de la vue : d’après des personnes ayant effectué un sevrage, ceux-ci s’apparentent à une vision trouble, un halo lumineux, un effet de « neige », tournis.
  • Douleurs physiques : mal de vente, sueurs, fièvre, mal de tête, tremblements, contractions des muscles involontaires (spasmes, convulsions, crampes), mal au cœur.
  • Nausées, vomissements

Conseils et astuces

Comme pour les autres substances addictives, la volonté d’arrêter la consommation de THC est déjà l’un des points clés de la réussite. Voici d’autres astuces qui pourront vous aider à arrêter.

Astuce pour arrêter le THC: jeter les accessoires
  • Débarrassez-vous des accessoires liés à votre consommation. Par exemple, si vous avez des bangs, des pipes ou des vapes.
  • Demandez du soutien. Il est important de ne pas vous sentir seul dans votre démarche. Annoncez à vos proches votre objectif d’arrêter en le verbalisant peut fortement vous aider. Aussi, avoir des proches à qui parler si vous sentez que vous allez rechuter est important. Ils vous seront d’un soutien et d’un encouragement précieux. Veillez à vous entourer de personnes non-consommatrices ou qui ont elles-même arrêtées.
  • Trouver un substitut. Il a été prouvé par divers études que les consommateurs trouvaient plus simple l’arrêt du THC en trouvant un passe-temps. Par exemple, une activité physique.
  • Elaborez un plan afin d’avoir un objectif clair en tête. Vous pouvez mettre en place une date de commencement et une dat à laquele vous souhaiteriez arrêter définitivement, tel un objectif. Aussi, vous pouvez élaborer un plan piur réduire petit à petit votre consommation. Avoir des repères aide.
  • Faites appel à un professionnel de santé en toxicomanie. Cela vous aidera a trouver des solutions, des alternatives et des conseils professionnels pour vous aider à gérer les effets du sevrage.

Alternatives au THC pour aider à arrêter

Les alternatives au THC permettent d’arrêter « en douceur », contrairement à un arrêt brutal. Voici quelques alternatives qui peuvent être mises en place afin de remplacer la consommation de THC.

Le Cannabidiol : les fleurs de CBD

Le CBD est connu pour ses effets anxiolytiques et antiépileptiques. Cela est appuyé par des preuves cliniques et précliniques. Aussi, plusieurs études ont également mis en évidence des effets anti-inflammatoires, immunomodulateurs, antipsychotiques et neuroprotecteurs.

Fleur de CBD

Tout d’abord, le CBD ne provoque pas les effets euphoriques qui peuvent se produire avec le THC. Certaines personnes peuvent même préférer utiliser le CBD en raison de l’absence de cet effet secondaire. Ainsi, CBD peut être utilisé comme moyen de se détendre sans compromettre son bien-être mental.

Ensuite, le cannabidiol est considéré comme une bonne alternative naturelle au THC. Cela afin d’aider à réduire sa consommation. En voici plusieurs raisons :

  1. Le CBD est légal. La légalité du CBD varie selon les pays. En France, les produits à base de CBD sont légaux si leur taux de THC est inférieur à 0,2%.
  2. Réduction des symptômes de sevrage. Le THC peut créer une dépendance, entraînant des symptômes de sevrage lorsqu’elles tentent d’arrêter de fumer. Le CBD peut jouer un rôle dans la réduction des envies et des symptômes de sevrage associés à la dépendance au THC, facilitant potentiellement la réduction de la consommation de THC. Cela a été démontré par cette étude.
  3. Bienfaits thérapeutiques : Le CBD a été étudié pour ses propriétés thérapeutiques, y compris le soulagement de la douleur, les effets anti-inflammatoires et les avantages potentiels dans le traitement de certaines conditions médicales comme l’épilepsie et les troubles anxieux. Cela rend le CBD attrayant comme alternative au THC à des fins médicinales.
  4. Consommer moins de THC. Il a été prouvé lors d’un essai contrôlé de quatre semaines que la consommation de CBD entraînait une consommation quotidienne moins élevée de cannabis chez les utilisateurs réguliers par rapport à ceux qui recevaient du THC

Il est important de noter que les recherches sur le CBD sont toujours en cours. Et bien qu’il soit prometteur comme alternative au THC, les réponses et avis individuels peuvent varier. De plus, la règlementation entourant le CBD et le THC peut varier selon les pays et les régions, il est donc essentiel de comprendre l’envrionnement juridique dans lequel vous êtes, et de consulter un professionnel de la santé avant d’apporter des modifications importantes aux habitudes de consommation de cannabis.

Où acheter des fleurs de CBD de qualité ?

Pour le choix de vos fleurs de CBD, privilégiez des produits de qualité. Nous vous recommandons la marque Lucky Hemp qui propose des produits dont la qualité est testée en laboratoire. La marque propose également des produits sans additifs et de qualité biologiques. Vous pouvez retrouver toutes leurs fleurs de CBD en cliquant ici.

Le Hasch sans THC

Hasch CBD

Pour les consommateurs de cannabis sous forme de résine, le hasch sans THC peut être une bonne alternative. Là encore, la marque Lucky Hemp se démarque par sa proposition de Haschs de très bonne qualité avec un taux de CBD à 25% et un taux de THC à 0%.

Les avantages de consommer ce type de hasch sont les mêmes que pour le CBD en fleur. La texture varie seulement entre les deux produits. Cliquez ici pour découvrir le Hasch de Lucky Hemp.

Comment choisir le meilleur collagène marin

0
Comment choisir le meilleur collagène marin
collagen marin

Vous souhaitez sauter le pas et acheter du collagène marin, mais vous ne savez pas où donner de la tête ? Nous vous avons concocté une base d’informations qui vous aideront à faire le meilleur choix. Découvrez ainsi dans cet article toutes les possibilités existantes pour la prise de cette protéine naturellement présente dans l’organisme, et les meilleures marques qui vendent du collagène.

Pourquoi prendre du collagène marin ?

Les bienfaits de la consommation du collagène

Le collagène est une protéine essentielle qui constitue la structure de la peau, des os, des muscles et des tendons. Effectivement, avec l’âge, notre corps produit moins de collagènes, ce qui peut entraîner une perte d’élasticité de la peau et des douleurs articulaires. C’est pourquoi de plus en plus de personnes prennent des suppléments de collagène et que ce produit devient une option de plus en plus populaire.

Les bienfaits du collagène marin d’après les études scientifiques

Amélioration de la santé de la peau

Le collagène de poisson peut aider à réduire les rides et ridules. Il améliore l’élasticité de la peau. Des femmes ayant pris un supplément de collagène marin pendant huit semaines lors d’une étude, ont connu une amélioration significative de la fermeté et de l’hydratation de leur peau.

Source : Etude publiée en 2008 dans le journal Current Medical Research and Opinion. Les auteurs de l’étude sont Benito-Ruiz P, Camacho-Zambrano MM, Carrillo-Arcentales JN, Mestanza-Peralta MA, Vallejo-Flores CA, Vargas-López SV, Villacís-Tamayo RA, Zurita-Gavilanes LA.

Amélioration de la santé des articulations

Une étude a révélé que les patients atteints d’arthrose du genou ont connu une amélioration significative de la douleur après avoir pris un supplément de collagène marin pendant six mois. Ainsi, cela prouve que le collagène hydrolysé peut aider à réduire la douleur et l’inflammation dans les articulations.

Source : Etude publiée en 2008 dans le journal Current Medical Research and Opinion. Les auteurs de l’étude sont Benito-Ruiz P, Camacho-Zambrano MM, Carrillo-Arcentales JN, Mestanza-Peralta MA, Vallejo-Flores CA, Vargas-López SV, Villacís-Tamayo RA, Zurita-Gavilanes LA.

Amélioration de la santé des os

Le collagène marin peut aider à renforcer les os et à prévenir la perte osseuse associée à l’âge. Une étude a révélé que les femmes qui ont pris le produit pendant 12 mois ont connu une augmentation significative de la densité minérale osseuse.

Source : Etude publiée en 2016 dans le journal Nutrients. Les auteurs de l’étude sont König D, Oesser S, Scharla S, Zdzieblik D, Gollhofer A.

Beauté : Amélioration de la santé des cheveux et des ongles

Le collagène marin peut aider à renforcer les cheveux et les ongles en améliorant leur structure et leur résistance. Ainsi, une étude a révélé que les femmes qui ont pris un supplément d’hydrolysat pendant huit semaines ont connu une amélioration significative de la santé de leurs cheveux et de leurs ongles.

Source : Étude publiée en 2018 dans le journal Journal of Cosmetic Dermatology. Les auteurs de l’étude sont Hexsel D, Zague V, Schunck M, Siega C, Camozzato FO, Oesser S.

Comment prendre du collagène marin ?

Collagène en poudre à boire

L’hydrolysat de collagène est disponible sous forme de poudre et de gélules. La poudre est généralement ajoutée à des boissons. Mais aussi à des aliments comme les smoothies, le café ou le yaourt. Les gélules de collagène hydrolysé sont prises, quant à elles, par voie orale avec de l’eau.

La dose recommandée de produit varie selon les marques et les produits. De ce fait, il est important de suivre les instructions sur l’emballage. Consulter un professionnel de la santé avant de commencer à prendre un supplément de collagène marin est aussi recommandé.

Le collagène de poisson en poudre

Le collagène marin en poudre est l’une des formes les plus courantes de suppléments de collagène. Il est ainsi facilement mélangé avec des boissons ou des aliments, ce qui le rend pratique à utiliser. La poudre de collagène de poisson peut être achetée sous forme de sachets ou de pots.

La qualité du produit en poudre peut varier en fonction de sa source et de sa méthode d’extraction. Aussi, il est important de choisir une marque de confiance. Pour cela, privilégiez celles qui utilisent des ingrédients de qualité et une méthode d’extraction sûre.

Les gélules de collagène marin

Collagène marin en gelules

Le collagène marin en gélule est une autre option populaire pour les suppléments de collagène. Et pour cela, une explication simple : la dose présente dans les gélules est dosée de manière précise. De ce fait, son utilisation est facilitée pour les personnes qui peinent à mesurer la quantité de poudre de protéine qu’il faut prendre.

Comme pour la poudre de collagène marin, il est aussi important de choisir une marque de qualité. Ainsi que de suivre les instructions sur l’emballage.

Avis sur le collagène marin en poudre Novoma : la meilleure marque ?

Novoma est une marque de collagène marin en poudre devenue populaire ces dernières années. La composition de leur poudre de collagène est : collagène marin type I Naticol, de collagène marin type III Naticol et d’acide L-ascorbique. Ainsi, ils obtiennent un combo complet et qualitatif aux vertus qui ne sont plus à prouver !

Les plus du collagène marin en poudre Novoma :

  • Origine : un produit fabriqué en France
  • Un produit sûr : labellisé « Clean label » et issu de la pêche durable (Friend of the Sea®)
  • Trois saveurs disponibles pour allier l’utile au plaisir : le collagène marin non aromatisé, saveur mangue et saveur caramel
  • Des effets cliniquement prouvés sur l’élasticité de la peau et la mobilité des articulations
  • Facile à utiliser. En effet, la marque livre son produit avec sa cuillère doseuse incluse
  • Des avis clients positifs : les consommateurs de la poudre de collagène NOVOMA rapportent des améliorations. Au niveau de la santé de la peau, des cheveux, des ongles et des articulations.

Pour commander facilement le collagène marin de Novoma, rendez-vous ici, sur le site officiel de la marque.

Le collagène marin Nuviline : avis sur son efficacité

Le collagène de la marque Nuviline est un autre produit populaire sur le marché du collagène de poisson. Il se différencie également d’autres collagènes marins du marché. En effet, la marque utilise un processus d’extraction unique, qui permet de maintenir la structure de la protéine de collagène intacte. Cela améliore l’efficacité du produit.

D’après de nombreux utilisateurs, des résultats positifs se sont fait ressentir lors de la prise de collagène marin Nuviline. Parmi eux, on note l’amélioration de la santé de la peau, des cheveux, des ongles et des articulations

La tisane bio – Optez pour l’infusion naturelle

0

La tisane bio est une boisson chaude naturelle qui connait un véritable succès ces dernières années. De plus, elle est une alternative saine aux boissons industrielles et une alternative au thé appréciée pour ses bienfaits sur la santé.

L’origine des tisanes et leur évolution vers le biologique

Les tisanes ont une longue histoire qui remonte à l’Antiquité. Avant, les Égyptiens, les Grecs et les Romains utilisaient déjà des plantes pour leurs propriétés médicinales. Ensuite,cette boisson est devenue populaire dans l’Europe médiévale, où on l’utilisait principalement pour soigner différentes affections.

Au fil du temps, la consommation de tisanes s’est généralisée, avec une augmentation de l’intérêt pour les plantes, le naturel et leurs bienfaits sur la santé. Dans cette évolution, la demande pour des tisanes produites de manière biologique et respectueuse de l’environnement a progressivement augmenté. En effet, les consommateurs sont de plus en plus conscients de l’impact de leur consommation sur l’environnement et leur santé, et cherchent à consommer des produits naturels et biologiques. Aujourd’hui, de nombreuses marques proposent des tisanes bio en vrac, issues de l’agriculture biologique et de la cueillette sauvage, pour répondre à cette demande croissante.

Les caractéristiques de la tisane bio

Tisane bio avec ingrédients naturels

La tisane bio est une infusion à base de plantes, de fleurs ou de fruits séchés, à consommer chaude ou froide. Sa certification biologique signifie que les plantes utilisées pour la fabrication des tisanes n’ont pas pas été traitées avec des pesticides ou des engrais chimiques. Les tisanes bio en vrac sont également très populaires, car elles permettent de doser soi-même la quantité de plantes souhaitée.

Les tisanes bio : c’est quoi ?

Les fabricants utilisent différentes plantes pour préparer les tisanes bio. Les plantes les plus couramment utilisées pour la fabrication de la tisane bio sont le thym, la camomille, la menthe, la verveine ou encore la fleur d’oranger. Leurs vertus apaisantes et leurs actions sur la digestion en font des boissons très souvent appréciées des consommateurs.

Quelle différence entre le thé et la tisane ?

Contrairement au thé, la tisane ne contient pas de théine. Elle peut donc être consommée à tout moment de la journée, y compris le soir avant de se coucher. De plus, la tisane est souvent recommandée pour ses propriétés médicinales, alors que le thé est plutôt consommé pour son goût et ses propriétés stimulantes.

Boissons chaudes : les infusions sans théine

Les infusions sans théines : l'alternative au thé

Si vous êtes à la recherche d’une boisson chaude sans théine, la tisane bio est une excellente alternative. Si vous appréciez boire un petit quelque chose avant d’aller dormir, alors vous pourrez la consommer sans problème, que ce soit à l’heure du coucher ou à tout moment de la journée. Les infusions bio sont également une bonne option pour les personnes qui souhaitent limiter leur consommation de caféine.

Les bienfaits des infusions biologiques

Les infusions bio ont de nombreux bienfaits pour la santé. Voici quelques exemples :

  • Elles favorisent la digestion et soulagent les maux d’estomac
  • Elles apaisent les tensions et aident à mieux dormir
  • Elles renforcent le système immunitaire
  • Elles ont des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes
  • Elles aident à réguler la glycémie et le cholestérol

La tisane detox bio

La tisane detox bio est une infusion à base de plantes qui permet de détoxifier l’organisme. Le pissenlit, le thé vert ou encore la menthe poivrée sont les plantes les plus souvent retrouvées dans les compositions de cette boisson naturelle. Consommée en cure pendant quelques jours elle aide l’organisme à se débarrasser des toxines accumulées naturellement.

La tisane de CBD bio

Tisane de CBD bio

La tisane de CBD bio est une infusion à base de cannabidiol, une substance extraite du cannabis. Cependant, contrairement au THC, le cannabidiol n’a pas d’effets psychoactifs ce qui fait du CBD une plante souvent utilisée pour ses propriétés relaxantes et apaisantes. Le cannabidiol n’a aussi pas d’effets psychoactifs. Elle peut donc être consommée en toute sécurité, sans risque d’altération de l’état mental.

Les bienfaits de la tisane de CBD

L’infusion de CBD procure de nombreux bienfaits. Parmis eux :

  • Le CBD pour réduire l’anxiété et le stress : propriétés anxiolytiques et apaisantes.
  • Amélioration du sommeil : la tisane de CBD bio peut aider à améliorer la qualité du sommeil en favorisant la relaxation, en réduisant l’anxiété et en aidant à l’endormissement.
  • Soulagement de la douleur et de l’inflammation : le CBD a des propriétés analgésiques et anti-inflammatoires, ce qui peut aider à soulager la douleur et l’inflammation.
  • Amélioration de la digestion : certaines études ont montré que le CBD peut aider à améliorer la digestion en réduisant l’inflammation et en régulant la motilité intestinale.

Les tisanes compatibles avec l’allaitement

Tisane bio et allaitement : possible?

Durant l’allaitement, les femmes peuvent consommer certaines tisanes en toute sécurité. Les plantes les plus recommandées sont la camomille, la verveine, la menthe poivrée ou encore le fenouil. Il est cependant important de consulter un professionnel de santé avant de consommer une tisane pendant l’allaitement.

La meilleure infusion

Il existe une liste presque infinie de plantes utilisées dans la fabrication des tisanes. Que ce soit des plantes sauvages, aromatiques ou cultivées. Donc, la meilleure infusion dépend des goûts et des besoins de chacun. Les infusions bio sont souvent appréciées pour leur qualité et leur saveur, mais il est important de choisir des plantes adaptées à ses besoins. Il est également possible de créer ses propres mélanges en fonction de ses préférences et de ses besoins.

Les plantes les plus utilisées et leurs vertus

Voici une liste des plantes les plus couramment utilisées pour les infusions et leurs vertus :

L’infusion de camomille

La fleur de camomille est connue pour ses propriétés calmantes et apaisantes. De ce fait, elle aide à réduire l’anxiété, favoriser le sommeil et soulager les douleurs menstruelles.

La tisane de menthe poivrée

Tisane de menthe poivrée

La menthe est réputée pour ses propriétés digestives, car elle aide à soulager les ballonnements, les nausées et les vomissements. De plus, elle est rafraîchissante et peut aider à soulager les maux de tête.

La tisane de thym

Tisane au thym

Nous la connaissons tous, la douce odeur de cette plante aromatique. En plus de sentir bon, elle possède des propriétés antiseptiques et expectorantes, aidant à soulager les symptômes du rhume et de la toux. Il peut également aider à stimuler la digestion et à soulager les douleurs menstruelles.

L’infusion de romarin

Tisane de romarin : plante naturelle à boire

Le romarin est un tonique général qui peut aider à stimuler la circulation sanguine et à renforcer le système immunitaire. Il est aussi être utile pour soulager les ballonnements et les flatulences.

L’infusion de tilleul pour la digestion

Infusion de tilleul : l'infusion pour améliorer la digestion.

Le tilleul est une plante qui a des propriétés calmantes et sédatives, cela peut aider à favoriser le sommeil et à réduire l’anxiété. Il est également être utiliser pour améliorer la digestion en soulageant les spasmes intestinaux et les ballonnements.

L’infusion d’échinacée

Infusion d'échinacée

Connaissez-vous cette plante au nom barbare ? L’échinacée n’est pas des plus courantes. En revanche, celle-ci est réputée pour ses propriétés immunostimulantes qui permettent de renforcer le système immunitaire et de prévenir des maladies. Elle peut également aider à soulager les symptômes du rhume et de la grippe. Donc en la consommant en infusion, vous préparez votre corps à affronter les épidémies !

Les meilleures marques de tisanes

Il existe de nombreuses marques de tisanes bio sur le marché. Certaines des marques les plus populaires sont Yogi Tea, Clipper Tea, Pukka Herbs, ou encore Les 2 Marmottes. Il est important de choisir des marques de tisanes bio de qualité, pour bénéficier de tous les bienfaits des plantes utilisées. Les infusions bio sont également une bonne alternative pour les personnes souhaitant limiter leur consommation de caféine.

Spiruline Natura force avis

0

À la recherche d’un moyen pour vous sentir plus énergique, en meilleure forme et en meilleure santé au quotidien ?  Vous avez peut-être déjà repéré la cure de compléments alimentaires d’origine naturelle à la spiruline de la marque Natura Force.

Dans cet article, nous allons vous donner un avis complet sur ce produit pour vous aider à choisir le meilleur pour vous, votre santé et vous indiquer si ce complément est un bon choix !  

Qu’est-ce que la spiruline ?

Complément alimentaire naturel : la spiruline.

La spiruline se retrouve dans le commerce sous forme de poudre ou de complément alimentaire. Il s’agit d’une micro-algue douce de forme spiralée existant depuis 3,5 milliards d’années. On la trouve dans des lacs au Mexique, au Tchad ou en Inde. Aussi, c’est un élément naturel couramment utilisé à des fins alimentaires dans certains pays en raison de son potentiel nutritif. (Mexique et Tchad également, entre-autres).

Malgré sa petite taille, elle contient tout ce dont le corps humain a besoin pour être en bonne santé. C’est à dire des antioxydants, du fer, des caroténoïdes variés, des protéines végétales, de l’acide gamma linolénique, des acides gras essentiels et d’autres minéraux.

Les bienfaits de la spiruline bio en comprimés de Natura Force

Cure à la spiruline Natura Force.

La spiruline est incroyablement dense en nutriments. Elle est souvent qualifiée de « superaliment » en raison de ses nombreux bienfaits sur la santé, et ils ne sont pas des moindres. En revanche, rares sont les entreprises qui réussissent à tirer le meilleur de la spiruline pour la transformer en complément alimentaire naturel efficace, de haute qualité, sûr pour la santé et facile à prendre. C’est pourtant le pari qu’a réussi à relever Natura Force !

Retrouvez ci-dessous tous les bienfaits que procurent les comprimés bio de spiruline Natura Force sur le corps et la santé en général.

Renforce l’immunité

La spiruline est le complément alimentaire naturel parfait. Cette algue bleue-verte est un super aliment puissant qui présente de nombreux avantages pour la santé. La spiruline est riche en nutriments et en antioxydants. Donc elle protège l’organisme contre les maladies et à améliore la santé générale en stimulant l’immunité. Ainsi, les défenses naturelles et la résistance de l’organisme sont renforcés.

Donne de l’énergie et du tonus à vos journées

Les bienfaits de la cure de spiruline Natura Force.

Si vous cherchez un complément énergisant et sain à ajouter à votre alimentation, vous adorerez les compléments spiruline Natura Force. Les bienfaits de la spiruline et la qualité du produit de Natura Force ne sont plus à prouver. Grâce à son niveau de protéine élevé à hauteur de 70%, sa consistance riche en fer, minéraux, antioxydants, vitamines et autres nutriments, vous ressentirez rapidement une amélioration de vos performances physiques, de vos capacités de récupération et une diminution de vos phases de fatigue. Ainsi, vous vous sentirez en pleine forme. De quoi affronter les journées les plus difficiles et stressantes avec un maximum d’énergie et de motivation.

Une excellente source de nutriments

La spiruline est aussi appelée « steak de la mer » en raison de sa grande source de protéines. En effet, elle contient 60% de protéines, ce qui représente trois fois plus que ce que contient un steak de bœuf. Cela la rend utile pour lutter contre la perte musculaire et pour rassasier dans le cadre d’un régime, tout en évitant les carences. Elle est également parfaite à intégrer au régime alimentaire des personnes véganes.

De plus, elle est une bonne source de fibres et de vitamines, notamment les vitamines A, B2, B6 et C. La spiruline contient également des minéraux tels que le magnésium, le calcium, le potassium, le fer, le zinc et l’iode. Tous ces nutriments agissent ensemble pour favoriser la santé et le bien-être.

Une aide à la perte de poids

Natura Force vous aide aussi dans vos objectifs de perdre de poids et de régulation de sucre dans le sang grâce à ses capsules de spiruline faibles en calories et riches en antioxydants. Les cures procurent de nombreux bienfaits comme :

  • La diminution de l’appétit grâce à la présence d’acide aminé
  • L’augmentation de la mobilisation des graisses pour aider à maigrir
  • La diminution du taux de sucre dans le sang et la régulation des poussées d’insuline
  • Un meilleur contrôle de la glycémie
  • La réduction du taux de mauvais cholestérol et l’augmentation du bon cholestérol

Autres bienfaits des cures de spiruline

  • Amplification des performances physiques dont l’endurance
  • Aide à lutter contre le stress oxydatif et l’excès de radicaux libres
  • Amélioration des capacités d’attention
  • Manière simple et efficace d’augmenter son apport en caroténoïdes, protéines et fer

Où acheter la spiruline bio en comprimés Natura Force ?

Acheter cure spiruline naturelle et bio.

Le moyen le plus simple et rapide d’obtenir les comprimés naturels Natura Force est sans aucun doute de commander sur leur boutique en ligne. Ainsi, vous bénéficierez d’un délai de livraison rapide, d’un support client qualitatif et d’un système de points fidélité avantageux pour vos prochains achats.

Rendez-vous ici pour passer votre première commande.

Conclusion de notre avis sur la cure spiruline Natura Force

La spiruline présente de nombreux avantages, notamment sa richesse en antioxydants, sa capacité à stimuler les niveaux d’énergie et à soutenir le système immunitaire. Cela en fait un choix idéal pour les personnes qui souhaitent améliorer leur santé et leur bien-être général.

Au-delà de ce puissant ingrédient, NATURA FORCE a pris toutes les mesures nécessaires : l’entreprise s’assure que les produits qu’elle commercialise sont sûrs, d’excellente qualité et efficaces. La fabrication est française et aucun engrais ou additif artificiel n’a été utilisé lors de la production et chaque lot est examiné minutieusement.

Donc si vous êtes à la recherche d’un supplément de spiruline efficace et de haute qualité, alors vous les gélules spiruline Natura Force n’attendent que vous !

Pour découvrir toutes les cures Natura Force contenant des comprimés spiruline, cliquez ici.

L’alimentation intuitive

0
L'alimentation intuitive

Nous sommes dans un nouvel air. Un air où les femmes assument leurs corps, se décomplexent et ne veulent plus de ses régimes et des règles nutritives strictes dites « normales » imposées par la société. Par conséquent, c’est cette tendance qui fait de l’alimentation intuitive un tel succès. Une méthode visant à s’alimenter en étant à l’écoute de son corps, sans contraintes et sans privations.

Mais l’alimentation intuitive, qu’est-ce que c’est exactement? Et comment la mettre en place?

La différence entre l’alimentation intuitive et l’alimentation consciente.

Avant de commencer à vous préparer de l’alimentation intuitive, vous devez comprendre qu’il existe une différence entre manger de façon réfléchie et l’alimentation intuitive. Il est donc essentiel de prendre note des distinctions.

L’alimentation consciente, c’est quoi?

Le Center for Mindful Eating (Centre pour l’alimentation consciente) caractérise l’alimentation réfléchie comme « permettant de devenir conscient des ouvertures positives et durables qui sont accessibles par le choix et l’arrangement de la nourriture en tenant compte de votre propre sagesse intérieure « . Et « utilisant chacune de vos facultés pour manger une nourriture qui vous satisfait et rassasie votre corps tout en étant conscient des signaux physiques de désir et de satiété pour gérer vos choix pour commencer et terminer de manger ».

Qu’est-ce que l’alimentation intuitive?

Vous pouvez y voir directement que l’Intuitive Eating enveloppe les standards d’une alimentation saine. Quoi qu’il en soit, elle va plus loin, tendant également à l’importance de rejeter l’attitude de manger moins de malbouffe, en ce qui concerne votre corps (en faisant peu attention à votre poids ou à votre forme), s’adapter à une alimentation enthousiaste, le développement délicat et le maintien sans jugement. De plus, manger prudemment et manger intuitivement peuvent être des instruments précieux pour vous permettre d’atteindre une position d’alimentation typique.

Les bienfaits de l’alimentation intuitive.

Les bienfaits de l'alimentation intuitive.

Un certain nombre d’études ont montré que l’alimentation intuitive est liée à:

  • Une meilleure estime de soi
  • Plus de satisfaction avec la vie
  • Une meilleure image corporelle
  • L’optimisme et le bien-être
  • Habiletés d’adaptation proactives
  • Un indice de masse corporelle inférieure
  • Taux de cholestérol HDL plus élevés (donc meilleure protection des maladies cardiovasculaires et annulation d’un des facteurs de risque cardiovasculaire)
  • Des niveaux de triglycérides inférieurs
  • Un taux réduit de consommation émotionnelle
  • Taux de désordres alimentaires moins élevé

(source https://www.intuitiveeating.org/resources/studies/)

Les 10 principes de l’alimentation intuitive.

Voici les dix principes de base de l’alimentation intuitive.

1. Rejetez la mentalité diététique.

Alimentation intuitive : Pas de régime.

Pensez-y: À ce stade de votre vie, quel rapport avez-vous avec la perte de poids ? Entre-autre, quelle énergie y consacrez-vous quotidiennement ? Et qu’est-ce que cela a fait à eu pour effet sur votre corps et sur votre esprit ?

Attention, je ne parle pas ici de votre manque de volonté ou de votre échec car c’est le système des régimes qui pose problème. En d’autres termes, les régimes sont conçus pour échouer. La recherche montre que le fait de suivre un régime augmente votre risque de prendre du poids. Donc, si les régimes amaigrissants sont un problème, comment peuvent-ils faire partie de la solution ?

Rejetez donc l’idée qu’il existe de bons régimes alimentaires. Débarrassez-vous des livres et des magazines qui vantent les régimes et la perte de poids facile ou rapide. Ne suivez pas les comptes-rendus des médias sociaux qui propulsent le mythe des régimes et les comportements alimentaires (en particulier ceux qui vous font vous sentir mal dans votre peau).

2. Si vous avez faim, mangez.

La faim est un processus biologique normal. Donc il ne faut pas culpabiliser ! Votre corps a besoin de savoir qu’il aura constamment accès à de la nourriture. Donc si vous essayez de passer outre les sensations de faim et que vous ne mangez pas assez de calories et de glucides, votre corps réagira par des envies et des fringale.

Par exemple, y a-t-il des moments où vous ressentez la faim, mais où vous privez et ne mangez pas ? Utilisez l’échelle de la faim afin de commencer à honorer votre faim.


Echelle de la faim

Vous pouvez lire mon article « Comment perdre du poids en mangeant? » et vous verrez que manger à sa faim n’a rien de mauvais, bien au contraire !

3. Faire la paix avec la nourriture.

Permettez à tous les aliments de faire partie de votre régime alimentaire et donnez-vous la permission inconditionnelle de manger ce que vous voulez. Donc, cessez de classer les aliments comme « bons » ou « mauvais » car aucun aliment n’a le pouvoir de vous rendre en bonne santé, tout comme aucun aliment n’a le pouvoir de vous rendre en mauvaise santé.

En effet, si vous vous dites que vous ne pouvez pas ou ne devriez pas avoir une certaine nourriture, vous finirez par vous sentir démuni. Cette privation sera par conséquent traduit par des envies incontrôlables et une suralimentation. Alors lorsque vous finirez par « céder » à cette nourriture, vous risquez de trop manger, car vous ne savez pas quand vous pourrez la manger à nouveau.

Cette suralimentation déclenche la culpabilité, ce qui relance le cycle : Privation ou restriction -> fringales et suralimentation -> sentiment de culpabilité.

4. Défiez la police alimentaire.

La police de l’alimentation sont les pensées dans votre tête qui vous déclarent « C’est bien » si vous mangez une salade au déjeuner et « C’est mauvais » car vous avez mangé du dessert, des glucides, du sucre, etc. Ce sont les règles déraisonnables qui ont été créées par les régimes qui vous font vous sentir coupable. Ces règles se trouvent au plus profond de votre cerveau et s’imposent quotidiennement pour régir vos décisions en matière d’alimentation.

Il est impossible de considérer le fait de manger comme une activité normale et agréable si votre police alimentaire est en place. Alors, la défier est une étape importante pour devenir un mangeur intuitif.

5. Ressentez votre plénitude.

Les régimes nous donnent l’impression de devoir manger à l’heure des repas. Écoutez les signaux qui vous indiquent que vous vous sentez rassasié ou non-rassasié. Faites une pause à mi-parcours d’un repas ou d’une collation et vérifiez auprès de votre corps. Quel est le goût de la nourriture ? A quel point vous sentez-vous rassasié ? Apportez plus de conscience à vos repas. Pour cela, l’utilisation de l’échelle de la faim peut vous aider.

6. Prennez en compte le facteur de satisfaction.

Il est possible d’être physiquement plein mais pas satisfait. Alors si vous n’êtes pas satisfait, vous continuerez probablement à chercher ce qui vous apportera satisfaction et vous risquez de trop manger. Lorsque vous mangez ce que vous voulez vraiment, les sentiments de satisfaction et de plaisir que vous ressentez vous aideront à être satisfait (et souvent à consommer moins de nourriture).

7. Un meilleur rapport émotions et nourriture.

À vous qui mangez un pot de crème glacée après votre rupture… Je vous vois !

L’alimentation émotionnelle est très courante. Nous mangeons souvent pour des raisons autres que la faim physique et la nourriture est souvent utilisée pour dissimuler des sentiments et des émotions désagréables. Donc il est important de trouver des moyens de vous réconforter et de contrôler vos émotions sans utiliser de nourriture.

8. Alimentation intuitive et respect du corps.

Lorsqu’il s’agit de notre corps, nous sommes plus prompts à émettre un jugement sur nous-même. Alors apprendre à respecter son corps tel qu’il est en ce moment est très important. Si vous êtes trop critique envers votre corps et que vous ne vous acceptez pas tel que vous êtes, il sera difficile de rejeter la mentalité diététique que nous a « imposé » la société. Donc soyez moins dur envers vous et apprenez à aimer vos défauts.

9. Faites du sport différemment.

« Sport » est un grand mot. Si vous n’êtes pas sportif, pourquoi ne pas vous concentrer seulement sur le mot « exercice »? Mentalement, cela sera plus simple pour vous de vous y mettre.

Aussi, au lieu de vous concentrer sur l’exercice que vous pensez que vous « devriez » faire, concentrez-vous sur les types de mouvements qui vous font du bien. Oubliez l’effet brûlant des calories provoqué par les mouvements effectués et pensez à ce que vous ressentez après l’entraînement. Vous sentez-vous plus énergique ? Peut-petre dormez-vous mieux ? Si vous n’utilisez l’exercice que pour perdre du poids ou pour manger plus d’aliments, ce ne sera pas quelque chose que vous arriverez à garder en place sur le long terme.

10. Alimentation, santé et plaisir.

Être en bonne santé ne signifie pas manger parfaitement. Considérez comment certains aliments vous font sentir, en plus du goût et de la satisfaction qu’ils vous procurent. Un repas, une collation ou une journée de repas ne vous fera pas prendre du poids ou ne vous déclenchera pas de problème de santé. C’est la consistance de ce que vous mangez au fil du temps.

En conclusion, l’alimentation intuitive consiste à manger sans privation des choses qui vous font plaisir, tout en écoutant vos sensations de faim ou de plénitude. Aller à l’écoute des sensations et des envies de son corps pour ne pas créer de frustrations ou tomber dans la suralimentation; L’équilibre parfait qui vous fera vous sentir bien et en harmonie avec vous-même.

Pour aller plus loin, je vous conseille ce livre qui vous aidera à retrouver un rapport sain avec la nourriture.

Dérèglement hormonal : Causes et symptômes

0
Dereglement hormonal cause et symptômes

Vous ne vous sentez pas comme d’habitude ? Rien ne vous fait vous sentir bien en ce moment ? Vous souffrez peut-être d’un dérèglement hormonal ! Si vous ne savez pas exactement expliquer les problèmes que votre corps vous fait subir actuellement, ne vous inquiétez pas. Je vais tout vous expliquer. En effet, au sein de cet article, nous allons vous expliquer ce qu’est un problème hormonal, mais également les causes et symptômes du dérèglement hormonal. Ainsi, vous verrez si les symptômes sont les mêmes que ceux que vous ressentez. Prêt à en apprendre plus ? Alors, c’est parti !

Qu’est-ce qu’un dérèglement hormonal ?

Avant de commencer à vous parler du dérèglement hormonal, il est nécessaire d’aborder la définition de l’hormone et des rôles qu’elle joue dans notre corps.

Une hormone, c’est quoi ?

Mais avant de vous présenter ces derniers, nous allons vous expliquer ce qu’est exactement qu’est-ce qu’une hormone. Ce sont tout simplement des éléments qui permettent au corps humain de recevoir un signal chimique. Une hormone exerce tout simplement une action à distance sur un tissu ou un organe différent du lieu d’émission. Notons également que l’hormone va donc émettre une action sur ces tissus ou ces organes. Votre cerveau pourra parfaitement interpréter le message envoyé. Il est important de prendre en compte que les hormones ont des rôles variés :

  • La croissance du corps humain.
  • L’homéostasie.
  • La reproduction et la gestation.
  • Le sommeil.

Il n’existe pas qu’une seule hormone. En effet, il est parfaitement possible d’en trouver dans les différents organes du corps humain. Ces dernières peuvent donc envoyer des signaux différents les uns des autres.

Comprendre le dérèglement hormonal

Le déséquilibre hormonal est une phase que beaucoup de femmes peuvent connaître. En effet, il s’agit tout simplement du fait qu’une hormone soit produite en trop grande ou en trop petite quantité par rapport aux autres, mais également par rapport à son taux de production normal dans le corps. Ainsi, il est parfaitement possible de noter que vous pourrez voir différents symptômes lorsqu’un dérèglement hormonal intervient.

Quels sont les symptômes du dérèglement hormonal ?

Symptômes du dérèglement hormonal: Apparition de poils
Symptôme du dérèglement hormonal : Apparition inhabituelle de poils

Lorsqu’une personne a un déséquilibre hormonal, elle ressent généralement les effets du problème hormonal sur son corps, ce qui lui permet de la mettre en alerte. En effet, ces derniers peuvent de manière générale être traités, à condition de savoir identifier les symptômes. Voici une petite liste des différents symptômes que peut provoquer un dérèglement hormonal :

  • Une perte ou une prise de poids inexpliquée. En effet, si vous n’avez pas changé vos habitudes alimentaires ou sportives et que vous avez grossis ou maigris, cela peut être un déséquilibre hormonal.
  • Une transpiration excessive. C’est d’ailleurs l’un des symptômes les plus courants lors d’un déséquilibre hormonal.
  • Des troubles du sommeil, surtout si ces dernières ne sont pas récurrentes ou communs. Bien évidemment, dans tous les cas, il est nécessaire de consulter un médecin pour s’assurer que tout va bien.
  • Une sensibilité accrue à la chaleur ou à la fraîcheur. Et nous ne parlons pas de simplement d’avoir froid ou chaud, mais d’une sensation que vous jugez totalement inhabituelle.
  • Une peau très sèche. Même si vous avez l’habitude de mettre une crème pour réhydrater cette dernière, il se peut que vous ayez un vrai problème hormonal dont il faut vous inquiéter si vous avez beaucoup de mal à vaincre la sécheresse de votre peau.
  • Des éruptions cutanées (apparition de boutons) sans qu’il n’y ait vraiment de raisons.
  • L’apparition de poils (due à une production excessive d’hormones mâles : Les androgènes, comme la testostérone).
  • Une fatigue inexpliquée. Et bien souvent, nous avons tendance à mettre cela sur le compte d’autre chose comme le travail, le temps ou encore le manque de sommeil, par exemple.
  • Une irritabilité extrême qui peut vraiment être dérangeante pour votre entourage.
  • Des maux de tête. Certaines personnes sont sujettes à ce genre de douleurs, mais que ce soit récurrent ou non, il est préférable de faire appel à un médecin compétent.
  • Une miction plus fréquente.
  • Des ballonnements.
  • Une réduction de la libido.

Comme vous pouvez le constater, il est parfaitement possible de trouver différents symptômes lors d’un déséquilibre hormonal. Vous pouvez avoir un ou plusieurs de ces symptômes, cela dépend des individus. Quoi qu’il en soit, il est toujours important d’être attentif aux différents changements que vous pouvez ressentir puisque votre corps vous parle.

Quelles sont les causes d’un déséquilibre hormonal ?

Vous ne connaissez pas les causes d’un déséquilibre hormonal ? Pas de panique, nous allons vous donner quelques informations qui devraient certainement vous aider à mieux comprendre d’où cela peut provenir.

Le déséquilibre dans le cycle de la vie de la femme.

Chez la femme, il est parfaitement possible de trouver des moments opportuns où cette dernière aura plus ou moins de déséquilibres hormonaux :

  • Durant la période de la puberté puisque son corps change.
  • Lors de la grossesse.
  • Lors de la préménopause.
  • À la ménopause.

Il faut prendre en compte que les causes du dérèglement hormonal peuvent également être héréditaires. En effet, si vous avez des parents ou des grands-parents qui sont sujets à ce genre de dérèglement, il y a de fortes chances que cela vienne tout simplement d’eux.

Médicament et problème hormonal

Il faut aussi prendre en compte que certains médicaments, comme la pilule contraceptive par exemple, peuvent vraiment provoquer un dérèglement hormonal. Ainsi, vous pourriez facilement avoir une perte de libido, par exemple, ce qui est plutôt embêtant.

Maladie et hormones

Notons également que si vous avez une tumeur cancéreuse, cette dernière peut également provoquer un dérèglement hormonal, ce qui n’est pas négligeable. Ainsi, il faudra donc faire attention à ce que le traitement de votre cancer n’accentue pas ce déséquilibre.

Néanmoins, il faut aussi savoir que bien souvent, il n’y a pas vraiment de causes au dérèglement hormonal. En effet, ce dernier se constate, mais il n’est pas possible de trouver la cause de ce dernier, ce qui peut être quelque peu embêtant.

Le dérèglement hormonal est quelque chose de plutôt normal et commun chez de nombreuses personnes et dans le cycle de la vie d’une femme. Il faut cependant rester à l’écoute de son corps afin d’identifier les problèmes survenant inhabituellement (Effet secondaire du à la prise d’un médicament par exemple). Cela vous permettra de trouver des solutions et de rééquilibrer votre corps rapidement afin de faire fonctionner vos hormones comme elles le devraient.

Les dangers du soleil

0
Les dangers du soleil

Les rayons du soleil mettent de bonne humeur, ils sont agréables lorsqu’ils effleurent et réchauffent notre peau. Sans parler du sublime bronzage dont il peut nous faire cadeau. Cependant, il est important de savoir que les rayons ultraviolets du soleil (Rayons UV) peuvent être nocifs pour notre santé et peuvent endommager notre peau. Voici quelques effets néfastes qu’il est important de connaître avant de se risquer à une exposition.

Pourquoi le soleil est nocif?

Le soleil est nocif à cause de ses rayons ultraviolets (UVs). Il est si mauvais qu’il a été déclaré cancérigène (pour la peau particulièrement) par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) et le Ministère de la santé et des services sociaux des Etats-Unis.

Les rayons ultraviolets sont classés en trois longueur de rayonnement différentes:

Les rayons UVA. 

Le “A” signifie “Aging” (“Vieillissement” en anglais) et cela est déjà très significatif. Ces rayons sont responsables, donc, du vieillissement et de l’apparition des rides, mais aussi des tâches pigmentaires et du cancer cutané. Ce sont ceux qui pénètrent le plus facilement dans le derme. Ils se situent entre 320 et 400 nm.

Les rayons UVB. 

On les situe entre 290 et 320 nm. Ils pénètrent l’épiderme seulement mais causent plus de dommages que les UVA. Ce sont eux les responsables de nos coups de soleils: Brûlure bénigne mais qui peut être plus grave en cas d’exposition à long terme. Augmentation du risque de cataracte, déformation de la cornée, déshydratation cutanée, desquamation, brûlure et formation de cancer (Les UVB sont dailleurs responsables de la plupart) sont quelques plaisirs auxquels vous pourriez avoir la joie de goûter en cas d’exposition abusive.

Sachez qu’ils ne représentent que 5% des rayons qui atteignent notre planète; ils sont principalement “piégés” dans la couche d’ozone. Bien évidemment, comme la couche d’ozone s’appauvrit, elle laisse entrer plus de rayons UVB. C’est aussi pour cela que l’on peut remarquer qu’il y a de plus en plus de cancers de la peau au fil des ans.

Sachez que même lorsqu’il y a des nuages, 80% des UVB peuvent atteindre quand même la surface de la terre. Donc gare aux coups de soleils au bord de la piscine !

Les rayons UVC

Ceux-la, vous n’y aurez pas affaire (en espérant que la couche d’ozone continue à nous protéger). Ils se situent entre 290 et 100 nm. Les rayons UVA et UVB sont déjà nocifs et responsables de nombreux problèmes plus ou moins graves, alors imaginez entrer en contact avec les rayons UVC: Le pire des trois… 

Ils rendraient la vie sur terre impossible: Leur courte longueur d’ondes en fait quelque chose de mortel aussi bien pour la faune et la flore que pour l’homme.

Combien de temps doit-on s’exposer au soleil?

L’exposition au soleil n’est pas à proscrire car elle a quand même quelques avantages plutôt sympathiques sur notre santé.

Les rayons du soleil sont bons pour le moral, ils soulagent du stress et permettent la fabrication de vitamine D. Bien-sûr, il faut modérer son exposition pour éviter les mauvaises surprises.

Voici les temps d’exposition au soleil recommandés par la plupart des études en fonction de sa peau:

  • Pour les peaux claires: Entre 10 et 15 minutes au moins trois fois par semaine d’ensoleillement sans crème solaire. [Source]
  • Les peaux plus foncées: Elles ont besoin de 10 fois la durée d’exposition recommandée pour les peaux blanches afin de pouvoir produire la même quantité de vitamine D. Cela est du à la présence plus élevée de mélanine dans leur peau (qui leur permet par la même occasion d’être moins sensibles au soleil).

Attention car une trop grande exposition peut cependant venir détruire la vitamine D qui a été produite et provoquer des dommages sur votre peau.

À savoir: Les personnes âgées ont une capacité réduite à produire de la vitamine D par exposition au soleil.

Les dangers d’une exposition prolongée au soleil

Photo-vieillissement : Vieillissement prématuré, rides

Lorsque les peaux sont exposées aux rayons ultraviolets du soleil, on peut observer une décomposition de l’élastine du visage et des fibres de collagènes. Donc si vous ne souhaitez pas vieillir prématurément,et avoir des rides qui apparaissent plus tôt qu’ils ne le feraient en temps normal, évitez une exposition prolongée et enduisez-vous de crème solaire !

Les yeux

Les rayons ultraviolets du soleil sont également dangereux pour les yeux et particulièrement pour les yeux clairs ou un peu colorés. Eux aussi (comme la peau), peuvent brûler sous les rayons du soleil même en cas de courte exposition. Lorsque la cornée est brûlée et enflammée, on parle alors de photo kératite. Il y a également la photokératite qui correspond à une brûlure des parois internes de la paupière. Alors, lésions de la rétine, opacification du cristallin, dégénérescence maculaire et mélanome de l’oeuil peuvent être les problèmes en cas de grande exposition au soleil.

Cancer de la peau

Chaque année, le cancer de la peau fait l’objet d’un million de diagnostics. Parmi les plus courants on retrouve le carcinome basocellulaire, le mélanome et le carcinome épidermoïde. Des formes plus rares de cancers existent également.

Cela provient du fait qu’une exposition prolongée au soleil endommage les chromosomes se trouvant dans nos cellules ce qui provoque des mutations dans l’ADN. À savoir que le cancer n’est pas causé par une mutation ADN mais par plusieurs mutations génétiques cumulées.

Pour information, les rayons ultraviolets sont responsables de 86% des cas de mélanome et de 90% des cas de cancers non-mélanomes. Ce chiffre est conséquent et montre que la population doit prendre conscience que le soleil est bien dangereux pour la santé.

Le saviez-vous? Un coup de soleil grave durant l’enfance ou 5 coups de soleil durant la vie doublerait le risque de cancer de la peau en particulier le mélanome [Source]

Les signes d’un cancer de la peau

Au moindre doute en ce qui concerne votre peau (grain de beauté inhabituel, tâche(s),… ), il est préférable de prendre directement rendez-vous avec un spécialiste. 

  • Inspectez-vous. C’est le meilleur moyen pour voir si un grain de beauté ou une tâche n’attire pas votre intention. N’oubliez pas les zones où vous n’avez pas forcément accès: Derrière le cou, le dos, entre les orteilles, sous les pieds,.. Tout doit être passé à la loupe. Aidez-vous d’un miroir ou demandez à un proche si besoin.
  • Photographiez vos grains de beauté. Si vous avez un doute sur un grain de beauté, vous pouvez toujours le photographier pour constater son évolution. Il n’est pas une mauvaise idée de faire cela pour les tâches qui vous préoccupent le plus: Grain épais, diamètre plus imposant, .. Consultez si un changement important est remarqué.
  • Des grains de beauté aux caractéristiques inhabituels. Il existe la règle de l’ABCDE qui peut vous permettre de détecter si un grain de beauté est cancérigène. A: Asymétrie. C’est lorsque les bords du grain de beauté ne sont pas pareils des deux côtés. Le “B” est le “B” de “Bord”. Donc, un bord de grain de beauté flou ou irrégulier peut vous alerter. “C” comme “Couleur”: C’est si la tâche présente différentes nuances de marron ou de rouge, ou si elle a foncé. “D” pour le diamètre qui ne doit pas exceller plus de 6 mm. Et enfin, le “E” d’évolution; Si par exemple vous aviez un grain de beauté plat qui maintenant vous parait être en relief. C’est aussi pour cela que vous pouvez utiliser la méthode de la photographie qui vous permettrais de constater un évolution anormale.

Coups de soleil 

Nous connaissons tous le coup de soleil qui nous fait ressembler à une écrevisse. Si seulement le seul problème n’était qu’un problème esthétique… Mais non. Les coups de soleil peuvent être encore plus grave qu’une “simple” rougeur: Ils peuvent, dans certains cas, entraîner des brûlures (plus ou moins graves et plus ou moins douloureuses), des démangeaisons et l’apparition de cloque.

La brûlure au premier degré.

C’est le classique coup de soleil auquel nous avons certainements tous déjà goûté. La peau ne présente pas de cloque mais est douloureuse. la conséquence est souvent une peau qui pèle.

La brûlure au second degré

Cette brûlure est vraiment moins marrante que la première. Une brûlure au second degré signifie une apparition de cloque immédiate ou dans les heures suivant l’exposition au soleil. La chose à ne pas faire? Percer les cloques. Vous mettrez environs 2 semaines à vous en remettre.

Insolation

L’insolation est un fort coup de chaleur du à une trop longue exposition au soleil. L’organisme n’arrive plus à réguler sa température et celle ci monte jusqu’à 40°. Par exemple: Crampes, rougeurs, déshydratation, nausées, vomissements, mal de tête. Etourdissement, évanouissement, peau chaude et sèche, douleurs musculaires sont les symptômes d’une insolation.

Les enfants et les personnes âgées sont les plus vulnérables. Il est donc très important de se protéger car une insolation peut s’avérer mortelle, provoquer des troubles neurologiques et des comas et peut atteindre le cœur et les reins.

Que faire en cas d’insolation?

Si vous ou l’un de vos proche souffrez d’insolation, il faut immédiatement mettre le corps à l’ombre, dans un endroit frais et le réhydrater. Tout doit être mis en place pour faire baisser la température du corps au plus vitre.

En cas d’insolation sur un bébé par exemple, il est préférable d’appeler le 15 le plus vite possible.

Dépression post-natale : Pourquoi est-ce que je ne suis pas heureux(se) ?

0
Depression post-natale : Pourquoi est-ce que je ne suis pas heureux(se) ?

La dépression post-partum est un mal-être très sérieux qui toucherait 14% des femmes mais qui est aussi observée chez les hommes. Des nouveaux parents se retrouvent souvent dans l’incompréhension totale de leur état: Devenir père ou mère devrait être le plus beau jour de leur vie, mais pourquoi ne sont-ils pas heureux? De nombreuses femmes et de nombreux hommes se débattent avec leurs émotions et ce qu’ils pensaient devoir ressentir lors de la période de maternité.

Levons le voile sur cette souffrance taboue.

Qu’est-ce que la dépression post-partum?

Comprendre la dépression postnatale

La dépression postnatale apparaît généralement après l’accouchement dans la première année. Elle peut durer plusieurs mois, voir même des années mais peut aussi pointer le bout de son nez durant la période de grossesse. 

C’est un trouble dépressif qui s’installe après l’accouchement; Tristesse et anxiété rythment le quotidien des femmes et des hommes qui en souffrent; C’est une véritable maladie. En fait, c’est une dépression comme nous la connaissons tous, sauf qu’ici, elle est liée au moment où le parent se retrouve face à sa maternité ou paternité.

A savoir: La dépression post-partum est différente du Baby-blues qui lui, est moins grave et ne dure qu’un temps (2 semaines environs en général).

Les symptômes de la dépression postnatale

Une dépression liée à la jeune parentalité peut-être détectée par les symptômes suivants, qui sont très proches d’une dépression “classique”:

  • Se sentir triste, sans valeur et sans espoir sur une longue période
  • Des changements d’appétit
  • Un sentiment d’être une mauvaise mère / un mauvais père
  • Des pleurs sans raison
  • Sentiment de fatigue dès le matin, paresse
  • Peur de nuire à soi-même ou à son bébé
  • Perte d’intérêt (Plus d’envie, plus rien n’intéresse)
  • Manque d’intérêt pour le bébé, ne pas se sentir lié à lui ou être anxieux à son égard
  • Confusion et difficulté de concentration
  • Difficulté à dormir ou trop dormir
  • Des troubles de l’humeur constants qui durent au moins 2 semaines
  • Trouble sexuel

Les causes et facteurs à risque

La dépression postnatale peut venir de causes physiologiques mais peut aussi être enclenchée par les changements énormes dans la vie d’un nouveau parent que provoque l’arrivée d’un bébé.

Se sentir submergé et dépassé, ne pas trouver son équilibre entre les activités, les contraintes et devoirs d’une maman ou d’un papa peut également contribuer à ce mal-être.

Il existe aussi d’autres causes qui peuvent contribuer à l’apparition d’une dépression post-partum comme:

  • Un enfant post-terme
  • Une naissance prématurée
  • Des difficultés économiques
  • Un enfant présentant des troubles du sommeil
  • Pour les pères: Une dépression post-partum maternelle. Selon une équipe de chercheurs, des symptômes de dépression post-partum apparaissent chez le père lorsqu’ils s’atténuent chez la mère et qu’elle commence à aller mieux.
  • Une enfance familiale compliquée. Des histoires familiales compliquées, une enfance difficile et lourde peut raviver des souvenir chez un parent. La naissance peut déclencher un ancien mal-être.

Qui peut-être touché?

Hommes comme femmes peuvent être touchés par la dépression post-partum car l’arrivée d’un bébé est un véritable chamboulement aussi bien sur le mode de vie que sur le plan psychologique.

Les femmes

En fait, toutes les femmes ont un risque de développer une dépression post-partum. 

Dans un article publié dans l’Américan Psychatric Association, il est annoncé qu’1 femme sur 7 souffrirait de ce type de dépression. Les mères de moins de 19 ans, encore dans le cursus scolaire ou vivant dans des ménages à revenu faibles sont plus susceptibles d’être touchées par ce phénomène.

Les hommes et la dépression post-partum

Les hommes et la dépression post-partum

Malheureusement, on oublie souvent les hommes lorsque l’on parle d’enfants et des difficultés à devenir parent. Leur santé mentale périnatale est sous-diagnostiquée et non traitée pour problème de dépression post-partum. Pourquoi? Car les professionnels de santé sont plus occupés à suivre les mamans. De plus, l’interlocuteur premier pour un homme est généralement son médecin traitant. Ce sont les femmes qui font l’objet d’un suivi particulier : Visites post-natales avec une sage-femme, auxiliaire de puériculture, pédiatre, … Cela, contrairement aux hommes, leur permet d’exposer leurs peurs, leurs doutes, de poser des questions et de se sentir soutenues. Ainsi la libération de la parole pour un jeune papa est plus difficile.

Donc, les papas eux aussi peuvent avoir de ce mal-être invisible. Et ainsi souffrir de ce que l’on peut appeler une dépression paternelle. Ce n’est pas exclusivement un problème de femme.

Selon une étude publiée par JAMA Psychiatry, c’est 1 homme sur 20 qui souffrirait de dépression post-partum. Quel dommage donc que la santé mentale des jeunes pères ne fasse pas l’objet de plus d’attention. [Source]

Pourquoi un homme peut-il déprimer à l’arrivée d’un bébé?

Cette question peut-être absurde. Mais il est quand même tentant de se la poser lorsque l’on voit le peu de moyen déployé pour savoir si un nouveau papa se sent bien à l’arrivée d’un bébé et si il a le moral les mois suivants.

Sous ces airs de dur à cuir, l’homme à aussi des émotions. Lui aussi peut ressentir des coups de mou dans sa vie, un sentiment de mal-être et de l’anxiété. Même si en général ils arrivent à mieux le dissimuler. Le problème n’est pas moins grave et moins conséquent que chez une maman.

En fait, pour beaucoup, devenir père signifie augmentation des responsabilités, auto-réflexion et éloignement de l’individualisme. Cela peut entraîner des effets positifs sur la santé selon certaines études, notamment celles du Dr Lloyd Frank Philpott. Mais d’autres analyses démontrent qu’être un jeune père peut aussi avoir des impacts négatifs.Car passer du statut d’homme à part entière à papa est une transition exigeante et complexe qui peut entraîner anxiété, détresse et risque de dépression.

Je vous invite à lire ce témoignage touchant d’un papa ne ressentant aucune émotion à l’arrivée de son bébé pour mieux comprendre.

Quelles sont les conséquences d’une dépression post-natale?

Les conséquences d’une dépression post-natale peuvent être très graves dans certains cas. C’est pour cela qu’il est très important de la détecter au plus tôt afin de la prendre en charge.

  • Développement altéré du lien affectif, risque de problème de comportement et d’éducation (Enfant)
  • Risque d’infanticide
  • Possibilité de rejet par l’un des parents
  • Risque de suicide, pensées noires
  • Difficulté de couple
  • Risque de comportement agressif / violent (parent)

Comment sortir d’une dépression post-partum?

La bonne nouvelle est que la dépression post-partum est un trouble psychologique traitable. Plusieurs astuces et méthodes existent afin de se sortir de cette situation.

Admettre que quelque chose ne va pas

On parle souvent de traitement sans vraiment commencer par le commencement. Avant de parler, de se confier, de sauter le pas pour entamer une thérapie et un traitement, il faut impérativement que la personne qui ressent les symptômes d’une dépression post-partum se mette en tête qu’elle est victime de cette situation et qu’elle l’accepte.

Le plus difficile dans ce genre de dépression, c’est d’admettre que quelque chose ne va pas. En général, les femmes et hommes qui souffrent de ce mal-être se replient sur eux-même. Une grossesse suivi d’un accouchement et/ou vivre la première fois avec un statut de “papa” ou “maman” devrait-être merveilleux. Mais ce n’est pas le cas.

Les jeunes parents concernés par la dépression post-partum n’osent pas consulter car ils se sentent coupable de ne pas ressentir le bonheur attendu. Avoir l’impression d’être une mauvaise mère ou un mauvais père est la chose qui revient le plus souvent et c’est ce sentiment qui amène la sensation de honte et la peur d’être jugé. Se voiler la face et ne pas ouvrir ne serai-ce qu’un peu la porte du bonheur juste pour répondre aux critères de perfection parental de la société n’est-il pas dommage ? Le plus important est de penser avant tout à la santé et au bien-être de soi-même et de son enfant. Si quelque chose semble clocher, écoutez-vous et admettez que quelque chose ne va pas.

Ne pas minimiser la situation

Ce point est important car plus la dépression post-natale est diagnostiquée tôt, plus il sera simple et moins long de la prendre en charge.

Donc, il est important de ne pas minimiser la situation et de se rendre compte que ce problème est très sérieux.

Voici un exemple en ce qui concerne la fatigue: Il se peut que les jeunes parents mettent tout sur le compte de la fatigue alors que le mal-être est bien plus profond. Le premier pas à faire (Un premier pas souvent énorme et qui peut paraître insurmontable) est d’admettre que quelque chose ne vas pas et que la fatigue n’est pas le seul problème.

Tous les jeunes parents peuvent être confrontés à la fatigue à l’arrivée d’un enfant, ainsi qu’à toutes les autres aléas pas très cool qu’offrent le statut de parent. Ce sont des choses normales mais lorsque vous comprenez que ce n’est pas uniquement cela qui vous fait déprimer, vous faites déjà un grand pas. Un pas vers une solution qui pourrait permettre de réparer ce qui s’est cassé.

Ne pas lutter seul – Parler à un professionnel de santé

Dépression post-partum - Parler à un professionnel de santé

En réalité, ce n’est pas de votre faute si vous êtes déprimé(e) et que vous ressentez ce mal-être. Il est nécessaire dans cette situation d’être entouré par des proches et des professionnels de santé.

Le moyen le plus efficace pour poser un diagnostic et traiter une dépression post-partum est de consulter un médecin. Celui-ci va ainsi pouvoir évaluer vos symptômes et mettre en place un traitement qui vous sera adapté.

Psychothérapie et/ou antidépresseur peuvent aussi être intéressant dans ce cas. 

Le saviez-vous? Parler de ses sentiments à une autre personne permettrai de modifier son humeur. Mettre sa peur d’être jugé de côté et en parler à des personnes de confiance est certainement le meilleur conseil que vous pourriez recevoir. [Source]

Faire de l’exercice

Selon des chercheurs Australiens, faire de l’exercice aurait un effet anti-dépresseur sur les personnes souffrants de dépression post-natale. Le simple fait de pratiquer la marche, de respirer de l’air frais aurait déjà un impact positif sur la santé mentale. Vous pouvez même , par exemple, pratiquer cela avec votre enfant en le mettant dans la poussette.

[Source]

Prendre du temps pour soi

En général, prendre du temps pour soi est important. Mais cela l’est encore plus lorsque l’on souffre de dépression post-natale. Le problème, nous l’entendons bien, est que les personnes dépressives n’ont plus le goût ni l’envie. Difficile alors de vaguer aux occupations qu’elles aimaient tant avant l’arrivée du bébé.

Cependant, il est important de se programmer du temps pour soi au moins une fois par semaine durant quelques heures. Faites garder bébé à votre conjoint, votre belle mère ou autre personne de confiance et allez faire ce qui vous plaisait tant autrefois. En plus, comme vous êtes une nouvelle personne, pourquoi ne pas essayer de nouvelles choses? C’est le moment ou jamais pour s’inscrire à des séances de yoga, de paddle ou de méditation. Moment détente et recul assuré ! (En plus, vous ferez certainement de jolies rencontres qui vous changerons les idées. Maintenir des liens sociaux et ne pas se refermer sur soi-même est important dans ces moments difficiles).

Créer un lien avec son enfant

Dans une situation pareille, il se peut que créer un lien avec son enfant parait impossible. Donc, la nouvelle maman ou le nouveau papa n’a souvent pas envie d’aller vers son enfant: Il y a un véritable manque d’intérêt.

Cependant, créer un lien affectif est très important car il symbolise la sécurité qui se forme entre un enfant et son parent. Un lien réussi va permettre à l’enfant de se sentir en sécurité pour se développer pleinement. Aussi, c’est ce lien qui affectera la façon dont le bébé communiquera et formera des relations tout au long de son existence.

Apprendre à créer des liens s’avère bénéfique aussi bien pour l’enfant que pour le parent. Pourquoi? Car un contact avec l’enfant va permettre une libération de l’hormone de l’amour: Cela rend plus heureux, plus sensible aux sentiments des autres, plus attentionné et permet de comprendre de mieux en mieux les signaux non verbaux du bébé.

L’établissement de lien est une étape longue et difficile mais qui portera ses fruits au fil du temps: Vous n’en serez pas peu fière !

Astuces pour créer un lien avec son bébé

Voici quelques astuces pour créer un lien parent-enfant:

  • Masser le bébé. Le toucher à un rôle important dans le développement de l’enfant et dans le processus de création de liens. De plus, selon une étude, masser son bébé atténuerait la gravité des symptômes de dépression post-partum. Pour se faire, vous pouvez vous inscrire à un cours ou vous renseigner sur internet ou à travers les livres. [Source]
  • Le contact. Cela permettrai de vous détendre vous et vote bébé tout en renforçant les liens. Allaiter ou nourrir au lait maternisé un bébé collé directement contre sa peau par exemple aurait de nombreux bénéfices. Vous pouvez aussi dormir nu avec votre bébé peau contre peau.
  • Le sourire. Une étude a démontré que lorsqu’une mère voit son bébé sourire, les zones de son cerveau qui sont associées à une récompense s’illuminent. [Source] Sachez que lorsque vous sourirez, votre bébé prendra aussi ce réflexe et vous donnera surement son premier vrai sourire entre ses 6 à 12 semaines. N’hesitez pas à montrer, donc, vos plus belles dents à bébé !

Point sur la dépression post-natale

La dépression post-natale est traitable. Beaucoup de femmes et d’hommes voient leur symptômes s’atténuer en 6 mois à condition bien-sur de prendre conscience du problème et d’en parler pour avoir le plus d’astuces possibles pour se sortir de cette situation désastreuse: C’est la clé.

Si vous avez des idées noires, suicidaires ou qui pourraient nuire à votre enfantou à vous-même, appelez les services d’urgence de votre région.

Dans des cas plus graves: Si vous vous sentez confus ou désorienté, que vous avez des idées obsessionnelles au sujet de votre enfant, que vous vous sentez paranoïaque ou si vous avez l’impression d’avoir des hallucinations. Appelez immédiatement votre médecin car cela peut ne pas correspondre à des symptômes d’une dépression post-natale mais à ceux d’une psychose post-partum ce qui est une maladie encore plus grave.

Le jus de carotte: Bronzer naturellement et protéger sa peau du soleil

0
Le jus de carotte : Bronzer naturellement et protéger sa peau du soleil

Les carottes peuvent paraître ennuyeuses. On les connait par exemple crues, râpées, en accompagnement ou autre. Mais savez-vous qu’elles sont un allié beauté de taille pour vous aider à bronzer de façon naturelle? Elles aident également à protéger votre peau des rayons du soleil.

Découvrez comment utiliser cet aliment beauté.

La composition des carottes

Dans les carottes, on retrouve entre-autre du bêta-carotène; Il combat les radicaux libres responsables de maladies et il fait aussi des miracles sur le corps.

Vous y trouverez aussi des vitamines (A, B, C, E et K), du potassium, du calcium et du magnésium.

Tout cela aide à réduire l’inflammation, protéger la vue, améliorer le fonctionnement du cerveau, soulager la congestion et procure aussi de nombreuses vertus sur les cheveux et la peau, entre autre.

Pourquoi les carottes protègent des coups de soleil?

Les carottes sont pleines de bonnes choses pour la santé. Mais ce n’est pas tout : leur composition en fait un aliment efficace pour aider à bronzer naturellement et également pour protéger des coups de soleil.

La présence de caroténoïdes

Les flavonoïdes et les caroténoïdes présents dans les carottes aident à la protection de la peau contre les rayons ultraviolets du soleil.

Aussi, des études ont démontré qu’un régime alimentaire composé de beaucoup de caroténoïde peut aider à contribuer à protéger contre les rayons nocifs.

Connaissez-vous le bêta-carotène? C’est l’un des acteurs principal présent dans les carottes qui joue parfaitement son rôle de protection contre les coups de soleil. En fait, ces bêta-carotènes sont la base pour aider votre peau à se défendre contre les rayons UV et les dommages qu’ils peuvent causer.

Diminuer le risque de coups de soleil

Plusieurs études ont déjà voulu analyser la corrélation entre la consommation de carottes et la diminution des coups de soleil.

Etude 1 : Une consommation quotidienne de jus de carotte a entraîné une diminution de 45% des coups de soleil.

Etude 2: 57 mg de bêta-carotène (Que l’on peut trouver dans 2.5 tasses de jus de carotte) consommés quotidiennement durant 10 semaines permettrait d’éviter de rougir au soleil.

Attention cependant, nous devons nous mettre d’accord: la peau est plus résistante contre les coups de soleil mais la consommation de carotte n’exclut pas l’application de crème solaire.

Les carottes font-elles bronzer ?

La mélanine

C’est une substance naturelle que l’on retrouve dans notre peau et qui permet de déterminer sa couleur. En fait, la mélanine est un mécanisme de défense contre les rayons du soleil. Donc plus une personne s’expose, plus la mélanine sera produite par sa peau et plus elle sera bronzée: C’est elle qui défini sa couleur.

Les carottes, les abricots, les poivrons rouges, les tomates, les citrouilles et les épinards par exemple contiennent du bêta-carotène. Le bêta-carotène, lui, aide à garder une peau en bonne santé ce qui est donc la base pour obtenir un joli bronzage (et un bronzage sain).

Quel bronzage obtient-on avec des carottes?

Enfait, les carottes ne font pas bronzer à proprement parler lorsque nous les consommons. Elles viennent plutôt donner un teint un peu hâlé légèrement orangé, totalement naturel et apporter un effet bonne mine. Là encore, le bêta-carotène entre en jeu. 

Les témoignages sur les effets de la consommation de carotte dans le but de bronzer pullulent sur internet et ont presque tous une conclusion semblable: Les carottes donnent un teint hâlé, et cela se voit ! Mais les résultats ne sont pas visibles en une semaine; Il faut plusieurs semaines de persévérance.

Si vous faites partie des personnes qui auraient peur de finir avec un teint orange, ne vous inquiétez pas: il est vraiment peu probable (voir impossible) que cela se produise. L’effet ne peut être que positif et pour preuve: Une étude a déjà été menée pour comparer un bronzage “normal” par rapport à un bronzage à la caroténoïde. Le résultat? Les personnes ayant répondues au sondage ont préférés le bronzage caroténoïde au bronzage UV.

Les boissons bronzantes à base de carotte

Vous le savez déjà: Les rayons UV du soleil augmentent notre taux de mélanine ce qui nous fait bronzer. Cependant, ils peuvent causer des dommages sur la peau qui peuvent être embêtants: Tâches brunes, brûlures, rougeurs, vieillissement prématuré,  … Donc le mieux est de s’exposer le moins possible au soleil, mais comment bronzer sans lui? Sachez que des solutions pour bronzer existent, et cela est aussi simple que gourmand. 

Un smoothie spécial bronzage

Le smoothie est un incontournable: On l’aime pour son goût et aussi pour toutes les bonnes choses qu’il apporte à notre corps. Alors si votre objectif est de bronzer, voici une recette de smoothie spéciale bronzage qui va vous permettre d’allier l’utile à l’agréable:

Coupez les fruits suivants en morceaux et passez le tout dans un mixeur jusqu’à l’obtention d’une consistance lisse.

  • 8 abricots
  • 2 pêches (Taille moyenne)
  • 1 carotte (Taille moyenne – Pelée ou lavée)
  • 1 orange pelée et dénoyautée
  • 10 amandes
  • 1 Tasse de jus d’ananas
  • 2 noix du brésil
  • 1 Cl à café de cannelle
  • ½ Cl à café de gingembre (Frais râpé ou moulu)
  • 1 Cl à café de cardamome

Dégustez !

Jus carotte-betteraves

Voici un jus qui donnera à votre peau un joli bronzage sain et éclatant. (Mais aussi, il vous apportera des vitamines A et C).

Lavez et coupez en petits morceaux:

  • 5 carottes (Taille moyenne)
  • 2 betteraves avec les feuilles

Passez le tout dans un presse-agrume.

Ajoutez-y également 1 poignée d’épinards que vous aurez broyez sous forme de jus.

Jus d’orange à la carotte*

Ce jus de carotte va devenir votre jus matinal favoris. Un véritable élixir beauté simple à réaliser, riche en minéraux et vitamines: En plus, il a un goût succulent.

  • 1/4 tasse de jus d’orange
  • 3 c. À soupe de jus de citron
  • 1 petite nectarine (fosse enlevée)
  • 4-6 carottes entières (pelées / enlevées)
  • 1 petite pomme (évidée et coupée en 4)
  • 3-4 brins de menthe fraîche ( facultatif )
  • 1 cuillère à soupe de gingembre frais (pelé)
  • 1-2 tasses d’ eau filtrée

Instructions: 

1.Si vous utilisez un presse-agrumes, ajoutez tous les ingrédients et appuyez sur “sans eau”. Sinon, pressez le jus d’orange et citron dans un blender, car la pulpe peut rendre le processus d’extraction plus difficile.

2. Ajoutez ensuite la nectarine, la pomme, le gingembre, les carottes et la menthe (facultatif). Ajouter un peu d’eau, couvrir et mélanger jusqu’à l’obtention d’une consistance homogène. Cela ne devrait pas prendre plus de 30 secondes.

3. Extraire la pulpe du jus à l’aide d’une passoire. Presser jusqu’à ce que tout le jus soit extrait.

Consommez votre jus de fruits dans les 12 à 24 heures suivants la réalisation pour profiter pleinement des vitamines et minéraux. Vous pouvez cependant le conserver sous 2 à 3 jours au frigo.

*Cette recette vient du blog Minimalisrbaker.

Jus de carotte à l’orange et à l’abricot

Mixez:

  • 1 carotte
  • 2 oranges
  • 3 abricots
  • 1 papaye
  • ½ citron (Optionnel)

Jus de carotte exotique

Si vous aimez les jus de fruits exotiques, alors cette petite recette bronzage qui demande peu d’ingrédients va vous plaire:

Mixez:

  • ¼ d’ananas
  • ½ mangue
  • 2 carottes

Bonne dégustation !

Pour votre santé, préférez des fruits frais issus de l’agriculture biologique.

LES PLUS POPULAIRES

Actualités

Newsletter

🎁 Inscrivez vous et recevez votre Petit guide des huiles essentielles en cadeau ! 🎁

Toutes les astuces pour être bien dans son corps et dans sa tête.